• Sexy No

    Sexy No de Rose Darcy

    Editions EdiBitch

    Ebook

     

     

    Vous voyez le canon sur la couverture du livre, juste là ? C’est No.


    « Eh oui public, c’est moi ! Enchantée. Je sens qu’on va bien s’entendre vous et moi. »
    No n’a rien d’un top-modèle...
    « Hey, je te permets pas ! »
    ... elle est ronde...
    « Qu’est-ce que deux kilos en trop ? Bon, peut-être dix, en fait. »
    ... belle et sexy.
    « Voilà qui est mieux, non mais ! »
    Elle mène une vie plutôt déjantée et délirante…
    Bref, No est une femme moderne, légèrement garce sur les bords…
    « Comment ça, moi, une bitch ? Ok, j’avoue, peut-être un peu. »
    ... avec un cœur guimauve à l’intérieur.
    Un seul homme a réussi à l’atteindre avant de tout faire foirer.

    Bienvenue dans l’univers farfelu et décapant de No. Attention à l’atterrissage !

     

     

    Je viens de terminer cette petite nouvelle.....

    C'est drôle, je retrouve des similitudes dans l'écriture et des détails dans l'histoire, avec BB Bitches...

    Nos deux auteurs seraient elles amies ??? 

    No est bien dans sa peau, avec quelques rondeurs, elle se décrit avec humour, ne se prend pas la tête… prend les mecs comme des  « sexnex »…
    Elle a une amie avec laquelle elle partage beaucoup, elles sortent, s'embrassent sur la bouche.... là pour décourager un post it qui veut pas se décoller...  lol … comprenez « un mec qui s’accroche »
    Les lendemains de cuites  me rappellent des choses...

    Bon d'accord l'histoire est un peu différente.

    Lors des fiançailles de sa meilleure amie, No se retrouve face à celui, qui depuis son enfance lui en a fait voir de toutes les couleurs. Elle est passée de l’amour à la haine au fil du temps…..Enfin c’est finalement très proche tout ça.

    Bref Greg, l’archétype du beau mâle aahaaaannn , un regard de lui tu meurs.. (Type 4B, pour celles qui connaissent) refait surface  et ça c’est pas une bonne nouvelle pour No.

    La suite je ne raconte pas …..

     

    Mon avis consultatif et non représentatif du talent de l'auteur

    Cette petite nouvelle se lit bien, fait sourire, car l’écriture s’y prête, mais je n’ai pas été transportée, ni surprise. J’ai trop vu une réminiscence de BBB.

    Si je l’avais lue avant, j’aurais sans doute eu une autre réaction, mais là j’ai passé un bon moment, sans plus.

    Ceci dit,  ça n’enlève rien au plaisir de la lecture et à la découverte de Rose Darcy, que je lis pour la première fois.

    Je vais lire un autre titre, car j’ai envie de la connaître mieux……

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Bora-Bora's Bitches

     

     

    Bora-Bora's Bitches

    Auteur: Jacinthe Nitouche

    Genre: BitchLit

    Nombre de pages: 492 

     

     

    Présentation de l'éditeur


    Avant toute chose, je préfère prévenir : âmes sensibles et personnes à la santé fragile s'abstenir. .. si tu ne supportes pas la vulgarité et que le langage cru te donne de l'urticaire ceci n'est pas pour toi... Si tu fais également une réaction cutanée aux notes de bas de page , tu risques d'être déçu.
    Après j'ai envie de dire : advienne que pourra !!!

    Que dire à part que je vis, ou plus exactement j’essaye de survivre, avec trois filles plus cinglées les unes que les autres : Pétra Van de Pute, Jane Moreau et Phillis Pine, dans un endroit que nous avons rêveusement surnommé « Bora-Bora ». Oui, sur le papier ça peut envoyer de la bûchette, mais dites-vous que dans la vie c’est pire. Pour épicer le tout, un mâle de nature indéterminée , qui a le don de me mettre le téton en érection et la vulve au court-bouillon, est apparu subitement sur notre palier.
    Vous allez donc suivre une année de notre merveilleux quotidien, et quel quotidien !
    Quoi ?
    C’est moi qui raconte, je ne vais pas vous dire que notre vie est aussi molle que le périnée de Mamie Nova, ce ne serait pas crédible.
    Voilà, alors après, il ne vous reste plus qu’à mélanger tout ça dans un shaker, verser le cocktail dans un joli verre avec une paille et le déguster amoureusement.

    Chronique à venir, mais je m'amuse tellement en le lisant que je n'y touche que le soir... 

     

    Bon eh bien je l'ai quand même terminé... sniffffff 

     

     

    Ah comment vous dire ? je referme le livre, enfin je sors de la tablette.... je me sens tout d'un coup orpheline... Jaja, Petra, Jane, et Phillis, comme vous allez me manquer... 

    Comment décrire ce livre ? C’est un grand éclat de rire, un antidépresseur à consommer sans modération. Même le langage châtié m’a éclaté tellement il y a d’inventivité dans les termes.  Déjà dans le résumé « je ne vais pas vous dire que notre vie est aussi molle que le périnée de Mamie Nova » non mais où est-elle allé chercher tout ça ?  Il y a vraiment des trucs improbables…  

    J’ai adoré les renvois / notes de bas de pages qui font marrer tellement elle se moque de nous aussi…

    Un petit extrait pour la route "Armande Altaï : […] Elle porte un maquillage très conceptuel à te donner envie de rendre ton déjeuner de la veille et je pense aussi qu’à force de se faire tirer la peau elle doit avoir le trou du cul à la moitié du dos … en toute amitié, bien sur."

    Les moments musique, ont été de grands moments, j’essayais de les fredonner dans ma tête.... Le fait d'être replongée dans toutes les choses qui ont fait partie de ma jeunesse… Oh ça va hein…  comme par exemple, Dirty Dancing (hannnnn) ou Hélène et les garçons, Hélène le retour ... Et d'autres qui font partie du présent… Na !

    A ma deuxième lecture c’est sûr, je me les passe en même temps….. Larusso en prime… !!!  Tu oublieraaaaaas, tu m’oublieraaaaas…..

     

    Bon si j’essayais de faire une chronique moi…

    Alors pour résumer … arrffff … 492 pages de bidonnage, c’est pas facile, non mais essayez-vous même vous verrez…!!!

    Nous sommes immergés dans le quotidien amical et amoureux de 4 filles, bien dans leurs baskets, quoique pas tout le temps, qui vivent leurs amours et leur quotidien devant nous - et avec nous...

    Il y a la fille sans complexe, qui saute sur tout ce qui porte caleçon - ou pas -(Phillis) …, la gentille fille qui essaie de faire tout ce qui faut, parle bien et en prend  plein la tête (pardon ma Jane), la belle bien dans ses baskets et dans son travail, qui s’éclate quoi "sexnex"(Pétra) et notre narratrice, Jaja une version féminine de Pierre Richard, genre « j’me pète la tronche » toutes les 5 mn et surtout quand il ne faut pas…

    Je t’aimeuuuu Jacinthe Nitouche !
    Mais que fais-tu avec le connard sexy de 4B ?.... M’enfin ton temps de réaction laisse à désirer,  là t’as merdé grosse…. Il est où maintenant ??? …  

    Oups pardon… 

    Dans ce livre l’amitié passe avant tout, même avant les mecs et ça moi … j’acheeeeete !!! Ne le dites pas c’est une marque déposée par JM Genereux … si si…

    Les situations décrites dans ce livre pourraient nous arriver à toutes, c’est pour ça que l’on rentre dedans si facilement et que cela nous « parle ».  La partie « touffe » m’a fait pleurer de rire tellement c’est d’actualité… A chaque époque sa longueur …. Mdr….

    Et puis comme l’a dit quelqu’un dans un commentaire, « je suis prête à incarner à l'écran Mme Gandus juste pour le plaisir de mâter le sexy du 4B »… dans un futur film, moi je me propose de suite…. Aaaaahannnnn …

    Bon je vais garder un peu de sérieux, mais je ne peux pas dire plus que :

    Ce livre est une merveille, Jaja je t’adore, fais nous un tome 2, j’en veux encore….  

    Ne me laisse pas comme ça, mes zygomatiques vont s’ennuyer, mon périnée se déshydrater... mes tétons sont moroses, mon string fait la gueule, bref fais quelque chose …… Jaja !

     

    Conclusion : Si vous n’êtes pas "coincées du string", si les mots crus ne vous font pas tourner de l’œil, si vous aimez  les beaux gosses, l’amitié entre filles et surtout si vous ne prenez pas trop la vie au sérieux (pour la lecture) allez-y, vous allez adorer !!!  YMCA dans vos corps ! (c’est pas de moi….)

    Bon allez une petite dernière tirée du livre, je sens que vous en redemandez... c'est pas vrai ?

    " En gros, je peux dire que j’ai tellement la tête dans le fion que mes cheveux sentent le cul, quant à mon déo, ça fait à peine 1h30 que je suis debout et il s’est déjà barré à Copacabana avec son pote le brushing. J’ai envie de dire : GROS BATARD !!! "

     

    PS : Je me le commande de suite en version papier... il va être résident permanent de ma table de chevet..
    Livre bien reçu avec une dédicace de Jaja.... aaaahhhhaaannnnn .... 
      

     Mention spéciale pour ce livre

     Bora-Bora's Bitches

     

     

    Avis aux "morues" de passage, euh ça existe ou pas version masculin ??? 

    J'ai appris de source sûre que Jaja était retenue en otage, pour écrire le tome 2
    Réjouissons nous mes belles, nous ne nous dessécherons pas trop longtemps....

    Enfin j'espère... Je vous tiens au jus .... YMCA dans nos corps ...

     

     

    A lire : http://bora-bora-bitches.blogspot.fr/

    Les Editeurs https://www.facebook.com/pages/EdiBitch/160992574110535?fref=ts

    La page BBB https://www.facebook.com/pages/Bora-Boras-Bitches/103091763223471?fref=ts

     

     

    Pin It

    3 commentaires
  • Souvenir (L'Âme du Loup I) de Jennifer Clavijo.

    Souvenir (L'Âme du Loup) tome 1

    Jennifer Clavijo.

     

    Présentation de l'éditeur

    "Des rêves… Voilà ce qui avait bouleversé ma petite vie tranquille… De simples rêves… Mais si réels… si troublants… Ces loups qui m’entouraient… Et cet homme… Toujours cet homme… Que m’arrivait-il ? Étais-je devenue folle… ou mes songes avaient-ils un sens ? Il fallait que je le découvre…"

    Élisabeth est une jeune fille comme tant d’autres : les amis, les études, des chouettes parents… Mais pourquoi se sent-elle si différente, si seule ? Et quels sont ces rêves étranges qui l’emmènent à une autre époque, parmi les loups ?
    Par amour, saura-t-elle concilier rêve et réalité et accepter une nouvelle vie, faite de cachotteries, de danger et de mystère ?
     

    Souvenir (L'Âme du Loup I) de Jennifer Clavijo.

     

     

     

    Mon avis 

    Chose promise, chose due. J’ai terminé ce livre hier soir, sur une impression de faim…..

    Pourquoi ? Patience….

    Alors je ne veux pas spoiler le livre, donc je vais parler par énigmes.

    Qui sont ces loups ??? Pourquoi Elie (Elisabeth) en rêve t’elle toutes les nuits au point de ne plus savoir où elle a vraiment envie d’être. Vivre aussi intensément la nuit, peut rendre notre quotidien très fade…

    Il y a de l’amour… oui mais pas banal, vous allez me dire une humaine qui tombe amoureuse de créatures étranges… déjà vu… Eh bien non pas du tout… On a encore rien vu de pareil, du moins  "je" n’avais encore rien lu de tel.

    J’aime beaucoup le changement de narrateur, on a d’abord Elisabeth, puis Tristan, (un amour celui-là, je veux le même en vrai moi… !) puis Armand, celui-là, je ne l’aime pas… et quelques autres qui apparaissent au fil du livre.

    J’ai adoré le « paranormal » de cette histoire et j’ai prié pour que tout se passe bien … enfin…

     

    Conclusion

    Un livre très bien écrit, une façon très originale et innovante de concevoir l’histoire, de l’amour, du suspense, des héros charmants, d’autres machiavéliques... il en faut…

    Bref le parfait cocktail pour devenir addict…

    J’ai faim… Vivement le tome 2.

     

    Jennifer  au secours !!!! Viiiiiiiiiiiite … 

     

     

    Souvenir (L'Âme du Loup I) de Jennifer Clavijo.

    Pin It

    votre commentaire
  • Le Clan Murray, Tome 3 : La Fiancée des Highlands

     

    Le Clan Murray, Tome 3 : La Fiancée des Highlands 

     

    Bien qu’elle ne soit pas encore mariée, Gillyanne Murray décide qu’il est temps pour elle de visiter les terres qui lui ont été données par des parents de son père. Lorsqu’elle y arrive, c’est pour trouver le donjon assiégé par trois lairds, chacun voulant sa main et sa propriété. Bien que résolue à tous les refuser, la menace d’une bataille imminente la force à choisir un prétendant : Sir Connor MacEnroy, un chevalier de peu de mots. Devenue sa femme, Gillyanne est étonnée de la distance qu’il s’efforce de mettre entre eux et son propre désir de découvrir la passion dans ses bras.

    Alors qu’elle apporte un souffle nouveau dans une terre et un donjon ravagé par la traîtrise et les secrets, elle tente également de gagner une chose qu’elle craint de ne jamais pouvoir atteindre : le cœur gardé de son mari.

     


    Milady Romance
    Collection : Pemberley

     

     

    Le Clan Murray, Tome 3 : La Fiancée des Highlands

     

     

    Mon avis

    C'est le dernier de la série et c'est très bien... Malgré le fait que ce tome-là soit différent des 2 premiers, je ne suis pas fâchée de voir la série se terminer.

    D’accord, le héros Sir Connor MacEnroy, est moins niais que les deux premiers et heureusement. Mais à force un tel aveuglement des hommes dans les 3 tomes, finit par me lasser.

    On a envie de leur taper sur la tête à coup d’annuaire, histoire de leur faire rentrer du plomb dans leurs cervelles de piaf !

    Gillyanne, quelle drôle de peste quand même (surtout au début), elle fait preuve d’une ingéniosité que je lui ai enviée…  Tout est bon pour résister à l’invasion des 3 lairds..

    Moi j’ai bien ri ..... en imaginant les scènes…

    Ensuite, elle doit céder et là finalement, tout redevient prévisible.

    J’ai aimé l’imagination, dont l’auteur a fait preuve pour toutes les scènes d’amour (surtout dans les 2 premiers tomes) et les cris de la donzelle qui ameutent tout le château…. Je croyais que les murs étaient épais pourtant… hihihi … Donc encore quelques passage savoureux, mais pas de vraie magie pour moi dans ce 3° opus.

     

    Conclusion

    Globalement une bonne trilogie, assez savoureuse, qui m’a fait bondir très souvent eu égard aux réactions masculines.

    Des demoiselles pas farouches du tout, qui du premier coup d’œil voient l’homme qui leur est destiné (bah moi j’ai rien compris à la vie alors… ).

    Des scènes d’amour savoureuses et très inventives, à noter … hahahaha…

    Des intrigues pas mal trouvées…

    Finalement, tout cela fait un bon cocktail, pour les amateurs du genre. 

     

    Mon avis sur le tome 1 ici

     

    Le Clan Murray, Tome 3 : La Fiancée des Highlands

     

    A bientôt pour un prochain livre 

     

    Pin It

    1 commentaire
  • Le temps des cerises... pourries: Terra Divina : Saison 1 - Épisode 1

     

    Présentation de l'éditeur

    SAISON 1 - ÉPISODE 1

    Qu’a repéré la grand-mère, Catarina, dans le lointain ?

    Par la force des choses, un bras droit rend son tablier, un autre le remplace.


    TERRA DIVINA (LA SÉRIE)

    Lisandru et Catarina Caitucoli, époux nonagénaires à tendance increvables, règnent sur leur clan ainsi que sur leur domaine, la Terra Divina, une magnifique cerisaie. Pourtant, leur business ne leur rapporte pas que des queues de cerises. Et personne ne s’aviserait de venir fourrer son nez dans les affaires blanc comme coke de ces vieux mafieux. Jusqu’au jour où un gars de la famille Abbruzzi entraîne avec lui dans une mort « explosive » le lieutenant de Lisandru.

    Flanqués d’une petite-fille vierge comme l’huile d’olive mais chaude comme la braise, d’un fils marié à une insupportable Irlandaise, d’ennemis cachés qui ressurgissent du passé et de fantômes a priori bienveillants, les Caitucoli auront fort à faire pour démêler le vrai du faux et comprendre pourquoi Orsu Abbruzzi leur a déclaré la guerre. Au cours du combat, certains de leurs propres secrets éclateront au grand jour. Catarina découvrira à ses dépens qu’on peut passer une vie entière aux côtés du même homme sans vraiment le connaître.

    Au menu de cette tragédie jubilatoire dans laquelle les macchabées tombent comme des bigarreaux : clafoutis et vendetta.

    Euh… non, pas clafoutis. 

     

    Mon avis

    Le début démarre fort, on est carrément dans l’ambiance dès les premiers paragraphes.

    La grand-mère Catarina, qui dégaine son arme comme Lucky Luke, alors là chapeau …  Laura, la petite-fille aux ongles de pieds vert anis fluo, promet d’être un volcan, dans la suite du livre…..

    Le bras droit de Lisandru Caitucoli est assassiné très violemment, pour le coup  berk... Et ça, sous les yeux de sa femme Catriona, de sa petite fille Laura et de Mary, la femme avec laquelle il vient de … heu ….comme dit la grand-mère "dépêche-toi de terminer tes explorations souterraines !", là  je me marre toute seule ...coucher.

    On se demande dans quoi on est tombé, l’auteur, Marie Fontaine, ne mâche pas ses mots, les adverbes sympas fusent… le langage est cru mais pas vulgaire, les expressions genre capitaine Haddock décodé, moi j’aime !

    Guerre de clans mafieux, rassemblements autour du chef, fortement dosés en testostérone, huumm ça promet !

     On croirait les personnages sortis d'une ancienne version du parrain !

     

    Pour finir 

    Le premier épisode de cette série remplit parfaitement son rôle : noirceur, humour, cynisme, tragédie et suspens sont au rendez-vous. Marie Fontaine écrit d’une plume très incisive et truculente j’adore ! Elle voue une admiration sans bornes à l’œuvre de F. DARD, et cela se ressent bien.

    Tout est donc réuni, pour nous mettre l’eau à la bouche et avoir envie de lire la suite.

     

    SAISON 1 - ÉPISODE 2

    Don Caitucoli rassemble ses troupes. Orsu Abbruzzi est interrompu en pleine dégustation d’une Fleur du maquis. Il dottore s’occupe à sa manière de sa dernière patiente de la journée.

     

    Mon avis

    Le temps est à la tristesse. Tout en préparant les funérailles et en mijotant sa vengeance, Don Caitucoli se demande ce qui a bien pu pousser Orsu Abbruzzi à assassiner son bras droit.

    Par ailleurs, on fait la découverte du Dr DUPUY, spécimen étrange de la médecine, on se demande s'il est vraiment médecin d'ailleurs.... 

    Un deuxième chapitre plus calme, pour poser un peu plus la trame et les personnages du livre.

    L'épisode se lit très rapidement et donne envie de savoir la suite...

    Pour info, les chapitres suivants sont dispo chez Amazon …

     

     

    Le temps des cerises... pourries: Terra Divina : Saison 1 - Épisode 1

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires
  • Le grain de Riz

    Le Grain de Riz de Marlène Laffarge

     

     

    Présentation de l'éditeur

    Richard voit sa vie s'effondrer lorsque sa femme, Mariette, tombe dans le coma à la suite d'un accident. Par miracle le bébé qu'elle attend n'a rien, et la grossesse se poursuit alors que le coma de Mariette se prolonge. Richard en est soulagé, malgré l’annonce que son bébé est atteint d'une anomalie. Quelle n'est pas sa surprise, à la naissance de sa fille, de constater que la médecine s'est trompée: celle-ci est normale...
    Mais il va devoir faire face à une autre découverte alors que sa femme ne se réveille toujours pas: sa fille ne parle pas.
    Pour se procurer ce livre, rendez-vous sur le lien du blog de Marlène Laffarge:
    Page après page - Marlène Laffarge, auteure
    ou sur Amazon en ebook :
    Le grain de riz Broché

     

    Un commentaire Amaz**

    "Superbe roman à lire avec plaisir
    Belle histoire , émouvante et réelle si on y croit .
    Bravo Marlène Laffarge"

     

    Le grain de Riz

     

     

    Je commence ma critique, alors que je suis en train de lire le chapitre 11.

    Jusqu'à présent j'ai vraiment « aimé » ce que j'ai lu, cet enfer que des gens vivent au quotidien (actu en ce moment aux USA)…. Enfin autant qu’il soit possible d’aimer un cauchemar … L’auteur nous captive et ne nous lâche plus…

    J’ai eu mal pour Richard, qui se retrouvé plongé dans la tragédie la plus poignante qu’un couple puisse vivre …

    Mais là un nouvel événement vient rebondir et nous happer plus fort encore.

    Comme j'aimerais croire cela possible... L'amour maternel est tellement fort que .... Pourquoi pas... finalement qui sommes-nous pour affirmer tout savoir sur ces phénomènes étranges …

    Extrait « Quand l’étrange est donné en ordonnance, alors il n’y a plus d’étrange »… ou quand le rationnel rejoint l’irrationnel…

    Nous rentrons là dans un roman d’une tout autre dimension. Comment fonctionne un patient dans le coma ? Et pourquoi ce qui se passe dans le livre ne serait pas vrai ? Nous en savons si peu, mais moi j’ai vraiment envie de croire à cette si belle histoire. Pour l’avenir et pour ceux qui le vivent…

    Non je ne suis pas une fofolle qui vit dans un monde imaginaire !

    Chapitre 17, « comment raconter l’incroyable ? Comment expliquer ce qui paraît inimaginable ? Comment faire accepter ce qui semble impossible ?.... »

    Conclusion 

    Ce livre est une boule d’amour à l’état pur. On y trouve des parents, un enfant, des amis, un sacrifice, des questions et toujours de l’amour. J’en pleure en lisant la « presque fin », en sachant qu’une autre n’aurait pas été possible.

    Je remercie l’auteur, Marlène Laffarge, pour cette sublime histoire, et tout en sachant qu’elle est imaginaire, je me demande … Jusqu’à quel point...

     

    Deux mots pour terminer : Lisez-le !

     

     

    Le grain de Riz

     

     

    Mention spéciale pour ce livre

    Le grain de Riz

     

     

     

     

    Pin It

    1 commentaire
  • AZ

    AZ

    Le Clan Murray, Tome 3 : La Fiancée des Highlands 

     

    Résumé :
    Jules, jeune comte de D. aux allures de dandy, n'est pas à l'aise avec la gent féminine.
    Il aurait dû prendre garde à ses souhaits car Azraël a toujours une oreille qui traîne près des âmes insatisfaites…


    "Une lecture pour changer, rapide (39 pages) suite à mon passage sur un blog, ça m'a fait rire..."

    Auteur Alise Adams
    Éditions Sharon Kena - collection Eros

    J'ai bien aimé cette petite nouvelle !

    J'ai d'abord été attirée par la couverture ... mystérieuse, colorée, envoûtante... Puis par le prix, il faut bien l'avouer c'est cadeau en ebook !

    Pauvre Jules, il est toujours solitaire et envie le succès immense de son meilleur ami auprès des femmes. Un soir, alors qu'il est encore tout seul, arrive un magnifique jeune homme qui va lui proposer un pacte... « AZ »

    Lui il me plait trop... dommage .... Vous verrez pourquoi en le lisant...

    Le succès et la popularité contre une signature... qui ne se laisserait pas tenter...?

    Mais les choses vont évoluer d'une façon qu'il n’aurait jamais pu imaginer, renversant ses habitudes, bouleversant ses certitudes et lui ouvrant de nouvelles portes..... 

    Va t’il les franchir, saura-t-il résister à cet ange beau comme un Dieu ?

     

     Mon avis

    Une bouffée d’un air différent pour moi (je ne lis pas beaucoup ce genre de choses habituellement). Cette lecture a été fort agréable.

    Cette nouvelle est « spicy » à souhait et j’avoue m’être laissé prendre au jeu…

    J’ai presque envié Jules… faut le faire quand même ! Mais Az est si beau et tellement doué ...

    Mais chut ! Je ne dirai rien de plus .... 

    Conclusion : c’est court, intense, bien écrit - à déguster sans modération. 

     

    Le Clan Murray, Tome 3 : La Fiancée des Highlands

    Pin It

    1 commentaire
  • Le retour des Highlanders T4, Le Chef

     

    Présentation de l'éditeur

    La survie des MacDonald est entre les mains de Connor. Pour sauver les siens, le chef de clan doit conclure un mariage avantageux afin de s’assurer un allié. Il va demander conseil à Ilysa, jeune femme douée du don de clairvoyance. Mais celle-ci sent le danger planer autour de la future épouse de Connor… À mesure qu’elle tente de mettre en garde le guerrier, Ilysa va s’éprendre de lui. Elle fera tout pour prouver qu’elle est la femme dont il a besoin.

     

    Voilà le dernier tome est sorti !

     

     

    Chronique à rédiger....

    Mmmm vague à l'âme, c'était l'ultime... Il vont me manquer .... A suivre...

     

     

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Le Clan Murray, tome 1 : la Promesse des Highlands - Hannah Howell

    Résumé :

    Alors qu’elle n’est encore qu’une enfant, Elspeth Murray sauve la vie d’un chevalier blessé, Cormac Armstrong.
    Sans le savoir, ce dernier ravit son cœur à jamais. Bien des années plus tard, c’est le même homme qui va la tirer des griffes d’un prétendant indésirable. La fillette est devenue une jeune guérisseuse d’une beauté à couper le souffle.
    Hélas, Cormac est déjà promis à une autre. Elspeth va devoir se battre pour conquérir le cœur de cet homme.

    « Une histoire magnifique, pleine d'émotions et d'aventures. »

    Romantic Times

    « Hannah Howell a le don de décrire les Highlands avec une sensibilité à fleur de peau. »

    Publishers Weekly

     

    Pour une fois dans cette saga de Highlander, c'est la femme qui court après l'homme ! Cool….

    L’histoire commence en 1446, en Écosse. Une jeune fille de 9 ans découvre un jeune chevalier de 17 ans, gravement blessé.
    Elspeth réussira à maintenir le jeune Cormac en vie jusqu'à ce que quelqu'un aille chercher son père et ses oncles. Elle possède comme sa mère un certain talent de guérisseuse.
    Enfin guéri, le jeune chevalier reprendra  sa route, sans s’imaginer qu'il a marqué la fillette à jamais.
    Dix ans plus tard, Elspeth est enlevée par un homme dont elle refuse les avances … Et c'est Cormac qui va la tirer d'affaire…..
    Les deux jeunes gens ont bien changé mais la jeune femme reconnaît le béguin de son enfance, qui est devenu en grandissant, un véritable amour.
    Retrouver le jeune homme est donc pour elle une bénédiction, car ils vont devoir voyager ensemble pour rejoindre la cour. C’est un long voyage …
    Mais un problème de taille viendra contrecarrer ses projets amoureux. Cormac est amoureux de la femme à qui il a juré fidélité et amour, dix ans auparavant, Isabel Douglas. Elspeth va devoir relever le plus grand des défis, le séduire à tel point qu’il ne pourra la quitter…. Le trajet va se révéler plein de problèmes, de bonheur mais aussi de tristesse.

    Mon avis :

    J’ai beaucoup aimé cette histoire et surtout l’héroïne, qui se bat pour celui qu’elle aime et qu’elle sait lui être destiné. Elle tentera tout, malgré tous les obstacles pour l’asservir à ses charmes.

    Par contre Cormac est un super idiot et non un super héros ! Mais je ne peux rien dire de plus sans spoiler le livre….

    Quelques belles scènes d’amour, une belle histoire de famille de highlanders comme je les aime.

    Bon les scènes d’action ne nous font pas vraiment trembler, mais l’histoire est intéressante grâce à Elspeth.

     

    Pour conclure

    Une romance avec une héroïne qui n’a pas froid aux yeux et qui dévoile ses envies sans tabou, ça nous change, surtout pour l'époque.

    Si vous aimez les histoires où les femmes prennent l’initiative, allez-y, ce roman vous plaira. 

     

     

     

    Pin It

    votre commentaire
  • Passions et Conséquences - Ma Chronique



    Résumé :

    Édouard Beriley, duc de Grandsvale, est un libertin notoire. En route pour la demeure familiale, il est surpris par une averse. Par chance, il trouve refuge chez une jolie orpheline. S'il doit passer la nuit chez elle, Édouard a bien l'intention de la séduire... et de l'oublier aussitôt. 
    Jeune, naïve et seule au monde, Alexandra Blackwood veut croire aux belles paroles d'Édouard. Quand il l'abandonne le lendemain, la leçon est terrible... mais elle compte bien ne jamais l'oublier.
    Un an plus tard, leurs chemins se croisent à nouveau. Bien des choses ont changé et surtout, la rancune d'Alexandra est à son comble.
    Édouard, lui, ne semble se souvenir de rien. Il est même décidé à la conquérir...


    *************
    « ... j'adore et j'adhère totalement à ce genre d'histoire un peu compliquée et alambiquée où il se passe une montagne de choses passionnantes ! ... Un vrai plaisir que je vous recommande chaudement, vous ne le regretterez pas ! » Artemissia Gold (du blog songedunenuitdete.com)

    « Un roman que j'ai dévoré ! ... les malentendus étaient jouissifs ! » Vanessa Terral

     *************

    L'histoire en elle-même reste assez classique, voire banale !

    Le vil séducteur sans scrupule qui aime conquérir des femmes et les abandonner ensuite. La jeune fille, pauvre et naïve, qui croira à ses mots d'amours pour s'apercevoir trop tard qu'il l'a dupée pour parvenir à ses fins.
    Beaucoup plus tard, ils se revoient. ...
    C'est là que démarre vraiment le livre et ses péripéties...

    Edouard n'a gardé aucun souvenir de leur première rencontre. Au contraire, il est ravi de sa rencontre avec cette belle et jeune femme... qu'il n'a jamais vue ! Euh... mais comment c'est possible ??? La colère d'Alexandra explose quand elle s'en rend compte.... A partir de ce moment-là ils vont se confronter l'un à l'autre.
    Alexandra n'est plus la petite oie blanche du début et de plus, elle doit cacher son secret à ce duc si libertin et frivole.
    J'ai beaucoup apprécié son désir de se débrouiller seule, tout en luttant, par moment contre certains élans de son coeur et peut être aussi de son corps, le traitre !

    Edouard ne comprend pas pourquoi cette beauté ne succombe pas comme toutes les autres à son charme dévastateur. Il décide, comme d'habitude, de tout faire pour y parvenir le plus rapidement possible.

    Pourtant il devra faire face à un rejet total, à du mépris et même de la haine, venant de la jeune fille. . Il va s'en prendre plein la figure par Alexandra !
    Elle ne se laisse pas faire et elle a bien raison. !!!
    Il n'en comprend pas la raison et va se poser toutes sortes de questions.
    Elle va l'obséder au-delà de tout, et même l'amener à rejeter sa maîtresse, qu'il a amenée chez sa grand-mère (quel goujat !) ...

    Bon je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler le roman....
     
    C'est le genre de romance qui se lit d'une traite. On en parle comme d'une romance historique, oui du fait du cadre de l'histoire et des personnages, mais d'histoire purement et simplement, il n'en est pas question.
    Je me suis quand même laissé séduire par cette romance très sympathique et peu banale.
    On sent bien l'évolution dans les sentiments des personnages. Fabiola Chenet, auteur français, nous embarque dans une intrigue intéressante, avec de grands sentiments, quelques scènes sensuelles, des malentendus et des rebondissements qui nous tiennent en haleine jusqu'à la fin.

    Les personnages secondaires, sont aussi très intéressants à suivre.
    J'aime bien le meilleur ami d'Édouard : Lord Georges Filsbury qui semble bien plus sérieux que son compère (il fait l'objet du très court tome 2)
    J'aime aussi beaucoup sa grand-mère Catherine, une femme pleine de malice et de tendresse, qui fera tout pour son petit-fils.... Il y a aussi la maîtresse d'Édouard : Mlle Gifton.... No comment !
     
     




    Du tome 2 - Le Bal de la dernière chance: Le Prix du pardon, je vais vous en parler brièvement, d'autant qu'il ne fait que 45 pages, ce que j'ai vraiment regretté, notre cher Lord Georges Filsbury , aurait mérité un livre un peu plus long. J'ai fini frustrée à cause de ça.

    Résumé :

    Georges, lord Filsbury, a toujours considéré le mariage comme un moyen d'accéder à ses ambitions professionnelles.
    S'il a choisi lady Lydia, c'est pour les précieux contacts que son père pourra lui apporter.
    Aussi, lorsque sa conscience l'appelle à d'autres obligations, il n'hésite pas à rompre ses fiançailles.

    Lydia était peut-être naïve de croire que lord Filsbury voulait l'épouser pour elle-même, mais elle ne refera pas deux fois la même erreur.
    Après l'avoir délaissée sans un mot d'explication, son soupirant est de retour et s'attend à ce qu'elle lui retombe dans les bras.
    Sauf que cette fois, cela ne se passera pas ainsi...


    Toujours dans la même veine, très sympa, mais trop court !



    Voilà j'espère que cette analyse vous aura donné envie de lire ces livres !
    Merci de vos commentaires et à bientôt !

     

     

     

     

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique