• Le temps des cerises... pourries: Terra Divina : Saison 1 - Épisode 1

    Le temps des cerises... pourries: Terra Divina : Saison 1 - Épisode 1

     

    Présentation de l'éditeur

    SAISON 1 - ÉPISODE 1

    Qu’a repéré la grand-mère, Catarina, dans le lointain ?

    Par la force des choses, un bras droit rend son tablier, un autre le remplace.


    TERRA DIVINA (LA SÉRIE)

    Lisandru et Catarina Caitucoli, époux nonagénaires à tendance increvables, règnent sur leur clan ainsi que sur leur domaine, la Terra Divina, une magnifique cerisaie. Pourtant, leur business ne leur rapporte pas que des queues de cerises. Et personne ne s’aviserait de venir fourrer son nez dans les affaires blanc comme coke de ces vieux mafieux. Jusqu’au jour où un gars de la famille Abbruzzi entraîne avec lui dans une mort « explosive » le lieutenant de Lisandru.

    Flanqués d’une petite-fille vierge comme l’huile d’olive mais chaude comme la braise, d’un fils marié à une insupportable Irlandaise, d’ennemis cachés qui ressurgissent du passé et de fantômes a priori bienveillants, les Caitucoli auront fort à faire pour démêler le vrai du faux et comprendre pourquoi Orsu Abbruzzi leur a déclaré la guerre. Au cours du combat, certains de leurs propres secrets éclateront au grand jour. Catarina découvrira à ses dépens qu’on peut passer une vie entière aux côtés du même homme sans vraiment le connaître.

    Au menu de cette tragédie jubilatoire dans laquelle les macchabées tombent comme des bigarreaux : clafoutis et vendetta.

    Euh… non, pas clafoutis. 

     

    Mon avis

    Le début démarre fort, on est carrément dans l’ambiance dès les premiers paragraphes.

    La grand-mère Catarina, qui dégaine son arme comme Lucky Luke, alors là chapeau …  Laura, la petite-fille aux ongles de pieds vert anis fluo, promet d’être un volcan, dans la suite du livre…..

    Le bras droit de Lisandru Caitucoli est assassiné très violemment, pour le coup  berk... Et ça, sous les yeux de sa femme Catriona, de sa petite fille Laura et de Mary, la femme avec laquelle il vient de … heu ….comme dit la grand-mère "dépêche-toi de terminer tes explorations souterraines !", là  je me marre toute seule ...coucher.

    On se demande dans quoi on est tombé, l’auteur, Marie Fontaine, ne mâche pas ses mots, les adverbes sympas fusent… le langage est cru mais pas vulgaire, les expressions genre capitaine Haddock décodé, moi j’aime !

    Guerre de clans mafieux, rassemblements autour du chef, fortement dosés en testostérone, huumm ça promet !

     On croirait les personnages sortis d'une ancienne version du parrain !

     

    Pour finir 

    Le premier épisode de cette série remplit parfaitement son rôle : noirceur, humour, cynisme, tragédie et suspens sont au rendez-vous. Marie Fontaine écrit d’une plume très incisive et truculente j’adore ! Elle voue une admiration sans bornes à l’œuvre de F. DARD, et cela se ressent bien.

    Tout est donc réuni, pour nous mettre l’eau à la bouche et avoir envie de lire la suite.

     

    SAISON 1 - ÉPISODE 2

    Don Caitucoli rassemble ses troupes. Orsu Abbruzzi est interrompu en pleine dégustation d’une Fleur du maquis. Il dottore s’occupe à sa manière de sa dernière patiente de la journée.

     

    Mon avis

    Le temps est à la tristesse. Tout en préparant les funérailles et en mijotant sa vengeance, Don Caitucoli se demande ce qui a bien pu pousser Orsu Abbruzzi à assassiner son bras droit.

    Par ailleurs, on fait la découverte du Dr DUPUY, spécimen étrange de la médecine, on se demande s'il est vraiment médecin d'ailleurs.... 

    Un deuxième chapitre plus calme, pour poser un peu plus la trame et les personnages du livre.

    L'épisode se lit très rapidement et donne envie de savoir la suite...

    Pour info, les chapitres suivants sont dispo chez Amazon …

     

     

    Le temps des cerises... pourries: Terra Divina : Saison 1 - Épisode 1

     

     

     

    « Le grain de RizLe Clan Murray, Tome 3 : La Fiancée des Highlands »
    Pin It

  • Commentaires

    2
    Dimanche 2 Février 2014 à 02:29

    Marie Fontaine Merci pour tes impressions, Véronique. Cela m'a donné l'occasion de découvrir ton blog, très fourni. C'est vraiment très motivant, quand un auteur tombe sur des personnes comme toi, si désireuses de se laisser aller à découvrir de nouvelles plumes. Merci aussi pour ça  

    1
    Dimanche 2 Février 2014 à 01:31

    Merci beaucoup pour cette lecture et cet avis, Véronique.

    Je ne me doutais pas que mes deux premiers épisodes allaient faire l'objet d'un billet sur ton blog,

    que je découvre à cette occasion.

    Amicalement,

    Marie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :